Le millepertuis pour soigner une dépression légère


 Stress, dépression, baisse de forme, ces maladies des temps modernes ne nous laissent pas en paix. Nous avons souvent un rythme de vie tellement exagéré que notre corps et pire encore notre cerveau n’arrive plus à suivre à un moment donné. Ce n’est pas non plus le bonheur quand on parle de psychologie. Le stress est l’ennemi numéro        1 de tout le monde en ce moment, sans parler de la dépression. Heureusement, nous avons la nature pour nous venir en aide et nous aider à faire face à tout ceci. Plante anti-déprime par excellence, le Millepertuis est à essayer absolument si vous êtes dans une phase de dépression légère.

Le Millepertuis, un peu de verdure pour vous faire voir la vie en rose

               Voir la vie en rose, il n’y a plus que dans les chansons que l’on entend cela de nos jours et pour de nombreuses raisons. En effet, les gens de notre ère sont plus sujets aux dépressions ainsi qu’aux problèmes avec le stress, on se demande pourquoi.

               Dans tous les cas, le millepertuis a fait l’objet de nombreuses études depuis le temps pour s’assurer de ses réels effets sur les personnes ayant quelques petits problèmes. Dans certaines d’entre elles, cette plante s’est avérée très efficace sur plus de la moitié des sujets traités. Dans d’autres, les résultats sont plus mitigés.

               Ses effets ne sont cependant pas à contester. Si elle n’est pas plus efficace qu’un médicament courant, le Millepertuis est quand même une plante, un produit naturel qui comporte ainsi moins de risques encore qui concerne les effets secondaires. À choisir, je vous conseillerais donc celle-ci bien évidemment.

Pas tous les problèmes cependant

               Je tiens quand même à préciser que le Millepertuis ne soigne pas toutes les dépressions. Ce sont surtout les dépressions légères qui se soignent facilement avec cette plante. Les manifestations dépressives légères et transitoires sont ainsi les cas les plus indiqués pour ce remède. La phytothérapie bien qu’efficace a quand même ses limites il faut avouer.

               Mais qu’entend-on réellement par manifestations dépressives légères dans ce cas ? En réalité la dépression est définie par différents critères, neuf symptômes en réalité, dont 5 doivent être présentes depuis les dernières semaines pour pouvoir qualifier la situation en tant que telle.

Humeur dépressive continuelle, la perte d’intérêt ou de plaisir pour toute activité, les troubles de l’appétit ou changement de poids de 5 % au moins durant le dernier mois ; les troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie) ; une agitation ou un ralentissement net, la fatigue excessive, une sensation de culpabilité inappropriée, des difficultés de concentration, des « idées noires » (voire des pensées de mort, de suicide).

2 Comments

  1. eh bien, est-ce forcément une dépression dans ce cas si on présente ces symptômes ? J’en ressens la plupart, mais je ne me sens pas dépressive pour autant cependant, ou c’est moi qui suis bizarre dans tout ça ?

    Post a Reply
  2. Eh bien la plupart des gens qui sont en pleine dépression n’en sont pas conscients. Mais si tu penses que tout va bien dans le meilleur des mondes et que ce sont juste des choses qui passent…

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *